L’observatoire météorologique du Mont-Aigoual

L’observatoire météorologique du Mont-Aigoual fut inauguré en 1894 grâce à Georges Fabre qui eut l’idée de créer une station expérimentale de météorologie forestière afin d’accélérer le reboisement du massif et mettre ainsi un terme aux graves ravinements lors des inondations. Dernier observatoire météo de montagne, c’est aussi un lieu d’exposition qui accueille plus de 80 000 visiteurs en été.


Cet observatoire météorologique en forme de château fort a été construit au XIXè siècle à 1567 m d’altitude au point de confrontation des airs océaniques et méditerranéens. Dernière station de montage en France, occupée toute l’année, on y teste des appareils de mesure en conditions extrêmes. Une table d’orientation en haut de la Tour et un musée gratuit à l’intérieur du bâtiment sur les conditions de vie et de travail à l’observatoire y sont dévoilés à travers les activités météo, des ateliers de prévision où l’on élabore un bulletin sur les Cévennes avec un météorologiste, les appareils de mesure, des photos, un film et un diaporama. Aires de pique-nique à l’est de l’observatoire, sur des tables au frais sous les rares pins qui coiffent le sommet, ou sur son herbe tendre.

Ce site est plus propre que 80% du web. Ce site est en GUERRILLA contre le réchauffement climatique.